Afrique du Sud : Kruger Park

En Afrique du Sud il y a de nombreuses réserves d’animaux, la plupart nationales et d’autres privées. Lors de notre voyage nous avons eu la chance d’en faire plusieurs, des réserves nationales : le Golden Gates National Park, la réserve d’Hluhluwe Umfolozi Park, la réserve de Santa Lucia. Bien sûr il y en beaucoup d’autres qui méritent le détour comme celui d’Addo Park et ses nombreux éléphants. Il y a aussi beaucoup de réserves privées, la plus réputée est celle de Lower Sabie, près du Kruger Park. On y a passé juste une journée  car les prix sont très élevés, même si c’est justifié par les prestations, c’est vraiment du tourisme de luxe. Je vous en parlerai dans un prochain article. Les infos pratiques à la fin de l’article.

mpumalimpomap3

 

 

Le Kruger Park

Chaque réserve est différente par ses paysages, son infrastructure, mais si il y en a une incontournable c’est bien le Kruger Park.

Le Kruger Park est le plus renommé et la plus grande réserve d’animaux de l’Afrique du sud. Il est immense! Plus de 350km du nord au sud et près de 60km de large. Au nord est du pays, ce parc est très grand, il faut plusieurs jours pour le parcourir entièrement. Nous avons choisi la partie sud du parc qui est réputé pour la richesse des animaux, notamment les félins.

img_5088

 

Visiter le parc Kruger

Pour parcourir les routes du Kruger à son gré, il suffit de louer une voiture et de découvrir les animaux en sillonnant les routes et les pistes. Le hasard, la chance font partie de la magie : dans un tournant, en haut d’un arbre ,caché dans les herbes, quand on aperçoit un lion, un éléphanteau,…c’est une émotion incroyable! On se surprend à être des explorateurs (ou presque).

Passer la nuit dans les camps du parc, c’est un souvenir fabuleux. La nuit on entend les animaux dans la forêt, et sous les étoiles on fait comme les sud africains : on prépare une bonne braise pour le braai du soir, une vraie tradition. Et puis on rencontre d’autres personnes sur les routes qui partagent leurs découvertes et même leurs jumelles (nous avons perdu les nôtres!), dans les camps on se retrouve à échanger sur la journée et les meilleures pistes à faire le lendemain.

img_5574b

 

Avant le voyage

Le Kruger Park est immense et en fonction de la durée de séjour il faut sélectionner les zones que l’on souhaite découvrir. Le sud du parc est réputé pour ses nombreuses espèces d‘animaux, la végétation y est très dense et c’est apparemment la zone la plus riche en félins. Le nord est beaucoup moins fréquenté et le paysage est superbe sur les rivières qui le parcourent.

Ci dessous la rivière Olifants,  au bord de laquelle on peut faire avec les rangers des morning et sunset walks.

img_5072

L’idéal c’est de séjourner à l’intérieur du parc dans les différents camps et de passer une ou deux nuits dans chaque. Un minimum de quatre jours me semble un minimum pour avoir le temps de sillonner une  partie du parc.

Il n’y a pas de gros hôtels mais des camps où on trouve des rondavels (huttes), des bungalows et des zones de campements de tentes. Certains camps sont plus importants que d’autres, surtout dans le sud, et les plus réputés sont à réserver au plus vite.

Sur le site de San Parks vous trouverez les tarifs, les emplacements des différents logements sur une carte et leur disponibilité. Il suffit juste de s’inscrire et d’effectuer sa réservation. Je vous conseille de vous y prendre à l’avance, par exemple ceux qui ont une vue directe sur la rivière Olifants sont réservés très tôt.

 

img_6140  img_5473

En fait comme nous nous y sommes pris trois semaines avant, tout était complet ou presque. Mais : on peut réserver et effectuer des changements de camps, il faut regarder sur le site régulièrement et il y en a toujours qui se libèrent. L’autre possibilité c’est quand vous êtes sur place de demander directement au bureau des camps si il y a des disponibilités pour le soir et ça marche très souvent. Nous avons ainsi pu dormir à Pretorius le soir même, mais aussi dans le Himfolozi park.

 

Comment visiter

Le Kruger Park est une immense réserve parcourue par des routes goudronnées qui sont en très bon état, et des pistes de terre. Le parc se visite en voiture si on le fait tout seuls,  et en compagnie des rangers dans les game drive en 4X4 ouverts ou des randonnées à pied. Nous l’avons fait avec une voiture standard de location sans aucun problème. Louer un 4X4 présente l’avantage de plus de confort mais aussi d’être en hauteur pour mieux voir les animaux au loin. Mais le prix de la location est bien sûr beaucoup plus cher. Un 4×4 n’est absolument pas indispensable.

img_5190b img_5321b

 

 S’y rendre

De Johannesburg aux portes sud du parc, il ya plus de 350km, environ 4h à 5h en voiture. Il y a aussi des aéroports tout proches le plus près sont ceux de Nelspruit et Hoedspruit et ça peut être une solution si le temps est juste.

En venant de Johannesburg la plus proche est Malelane Gate. L’autre option c’est de pousser jusqu’à Crocodile Bridge en venant du sud . L’idéal pour faire la partie centre et sud du parc c’est de rentrer par Phalaborwa Gate, centrale et de descendre vers le sud.

Safari

Le parc se parcourt librement en voiture et c’est  la chance qui font que l’on voit les animaux. Cependant pour mettre toutes les chances de son côté il y a quelques principes. Partir très tôt à l’ouverture des portes. Le meilleur moment pour voir les animaux c’est au lever et coucher du jour. Pensez à préparer un pique-nique pour profiter au mieux de la journée, qui passe très très vite!

On peut aussi  regarder les panneaux qui sont à la réception des camps ; les touristes y  indiquent les animaux qu’ils ont aperçus la veille et les lieux. L’autre moyen c’est de repérer les voitures arrêtés, si il y en a beaucoup ce sera des félins à coup sûr!  Les autres touristes sont toujours très sympa et quand vous croiserez une voiture, on vous dira si il y a des animaux tout près à observer. Rendre la pareille bien sûr, certains nous ont même emmenés sur les lieux.

Repérez aussi les points d’eau sur la carte, les animaux y viennent à tour de rôle pour s’abreuver.

Enfin roulez doucement et ouvrez bien les yeux, souvent les animaux sont tout près de la route et sont juste cachés dans les feuillages.

img_5991 img_5407

 

Appareil photo: un avec un bon zoom est indispensable pour photographier les animaux, une paire de jumelles peut être utile aussi. Pour notre part nous avions un compact canon 18×25-450mm et un réflex avec un objectif 18x200mm.

Dans le parc

Il y a des règles à respecter impérativement à l’intérieur du parc pour sa propre sécurité et celles des animaux.

La vitesse est limitée à 30km sur les pistes et à 50km sur les routes, pour la bonne raison que les animaux peuvent surgir brusquement sur la route.

Il est absolument interdit de sortir de sa voiture hors des zones réservées pour cela, je vous explique pas les dangers hein! Il faut bien penser à avoir suffisamment d’essence dans le réservoir et bien calculer le temps pour rentrer au camp ou sortir du parc avant la fermeture.

Entre chaque camp les distances paraissent courtes sur la carte mais  on s’arrête souvent, très très souvent, pour admirer un troupeau de zèbres, un couple de lions, laisser passer un troupeau d’éléphants, se retrouver au milieu d’une multitude de voitures qui contemplent la même chose que vous!…

Les portes des camps sont fermées entre 17h30 et  18h30 (en fonction de la saison) et si vous vous retrouvez en retard vous serez pris pour des braconniers : fouille complète de la voiture et amende de surcroît.

 

img_6183

Saison

En été l’avantage c’est que les herbes sont rases et que l’on peut bien voir les animaux. Il ne fait pas trop froid en journée, on était en tee shirt, le soir c’est plus frais un bon polaire suffit. Pour les safaris à pied avec les rangers, il faut prévoir des vêtements de couleur qui se fondent avec la nature.

Prévoir un traitement anti paludisme si c’est la saison des moustiques

 

map_full_kruger_oscnnj8

 

Les sites utiles :  Kruger Park  des infos

Pour réserver ses nuits dans le parc il faut s’inscrire sur le site de Sanparks, le site officiel des parcs nationaux de l’Afrique du sud, vous aurez ensuite accès aux différents logements des camps et les disponibilités.

Tarifs : L’entrée est de 304R par adulte par jour

Il existe une Wild Card qui coûte 2200R et permet l’accès à tous les parcs

Logement : Les prix varient en fonction du logement, une Hut pour deux avec les sanitaires en commun 600R, un bungalow pour deux 1300R,  …

Safari

On circule en voiture dans le parc, mais pour se détendre il y a des zones d’arrêts surveillées où l’on peut descendre pour pique -niquer.

Les camps proposent des bush walks, marche à pied avec les rangers tôt le matin ou la nuit. Et aussi des Games drives en voiture. Il vaut mieux aussi les réserver à l’avance. Ces sorties sont très intéressantes car les rangers conaissent bien les moeurs des animaux et on y apprend énormément de choses sur la fçon dont ils vivent, les empreintes,…

Les camps

Dans les camps il y a des stations essence, des restaurants et des mini market où l’on peut faire toutes ses emplettes: les cartes indispensables mais aussi de la nourriture, des piles, jumelles, souvenirs,…

Les camps se situent à environ 50km les uns des autres. Pour faire 30km sans s’arrêter sur une Highroad il faut compter 40mn, sur une route secondaire S, carossable mais difficile pour une voiture standart compter 1h.

 

Ces quelques jours dans le Kruger Park nous ont laissé un souvenir inoubliable; dans le prochain article je vous parlerais des camps que nous avons fait et des rencontrent avec les animaux.

 

img_6133

 

One thought on “Afrique du Sud : Kruger Park

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>