Corée du sud : Seoraksan

Parc de Seoraksan

SEROAKSAN  ou la montagne du promontoire neigeux

Ce parc national s’étend au nord est de la Corée du sud  dans la région de Gangwon-Do, près de la ville portuaire de Sokcho. Le mont Daechongbong y culmine à 1708m. Il est désigné par l’Unesco comme une réserve de biosphère.

C’est l’un des parcs les  plus réputés du pays,  par ses paysages absolument magnifiques parsemés de pics de granit hérissés, aux roches colorés. Des rivières, cascades et temples font aussi la beauté du lieu. La faune et la flore y est très riche : petits animaux comme les écureuils, pins, frênes,… contribuent à ce patrimoine naturel.

Les jeux olympiques de Pyeongchang se déroulent dans cette même région de Gangwon.

 

IMG_9178

 

La Corée du sud est un pays très montagneux, plus de 70% du territoire. Les habitants ont un rapport empreint de respect avec la nature et préservent au maximum les montagnes en les laissant le plus possible libre de constructions. Les seuls  bâtiments qu’on y trouve ce sont des temples bouddhistes séculaires nichés dans les montagnes.

Si Séoul nous offre une image très moderne du pays, malgré ses quartiers historiques préservés, dès que l’on en sort  on aperçoit la campagne préservé, des vieux villages hors du temps et la nature en monts et vallées verdoyants.

La randonnée au pays du matin calme

Au début on était très surpris de voir dans  le métro de Séoul de nombreuses personnes vêtus comme pour un long trek : pantalon de rando, baskets, polaires, sac à dos et même bâton de marche. La plupart étaient  habillés à la dernière mode de la montagne.

On le sait maintenant, dans ce pays qui apparaît comme fortement urbanisé, l’une des activités préférées des coréens est la randonnée. Ils sont très sportifs et les parcs nationaux sont très nombreux. C’est le loisir qu’ils pratiquent le plus dans tout le pays. Les jours de repos les parcs nationaux sont envahis de randonneurs de tout âge.

Aller en Corée du sud et ne pas faire au moins une randonnée est impensable! Nous avons choisi ce grand parc réputé pour la beauté de ses paysages et de ses randonnées. Il est divisé en trois parties : le Oe-Seroak l’extérieur, le Nae-Serok l’intérieur, et le Nam-Seroek au sud. Nous sommes parties du Oe- Seroak qui est le plus fréquenté et d’accès le plus facile.

Seorak Dong

Pour visiter Seoraksan nous avons logé tout près du parc pour être dans les premières à l’entrée et profiter au maximum de la journée. Dans le petit village de Seorak Dong, qui s’étale le long de la route menant au parc, il y a des épiceries et de nombreux logements. L’entrée est au bout de la route.

IMG_9167

 

Le parc Seoraksan

A l’ouverture la foule est déjà nombreuse. Il y a plusieurs randonnées de niveaux différents :  des petites à faire en une heure ou deux heures,  jusqu’à des bien plus longues où il faut prévoir plusieurs jours.

A l’entrée du parc on arrive sur une grande place où il y a plusieurs restaurants, cafés, toilettes et le départ du téléphérique qui monte au sommet.

 

IMG_9188

Un énorme Bouddha nous accueille, celui du temple de Sinheungsa.

Il se nomme le Bouddha de la grande réunification, il représente le désir des coréens pour la réunification de leur pays divisé.

IMG_9180

A côté, un bureau accueille les visiteurs et les pèlerins, on peut écrire ses prières sur des tuiles en ardoises pour les déposer près du temple.

IMG_9183

IMG_9184

Nous voilà partis pour notre randonnée! Nous partons vers le rocher de Ulsan Bawi .

Le chemin longe la rivière, on entend le bruissement de l’eau au milieu des pins qui s’élancent vers le ciel, d’un petit temple  s’élèvent des chants religieux.

Les coréens sont peu nombreux sur le chemin. Ils randonnent en petit groupe, en famille.

Nous croisons de vénérables personnes très sportives.

 

Au loin se profilent les montagnes. A mi chemin (environ 1H à à 2h de marche) on arrive au temple de Gyejoam qui est creusé en partie dans la montagne.

IMG_9202

 

IMG_9210

IMG_9201

 

IMG_9209

Le rocher branlant, le Heundel Bawi de 16 tonnes.

En se mettant à plusieurs il paraît qu’on peut arriver à l’ébranler! Gare à la chute!

Dans le temple, les dames coréennes se prosternent devant Bouddha les paumes des mains tournées vers le ciel en signe de respect et de prière.

A l’intérieur du thé est mis à la disposition du visiteur et à l’entrée, pour se désaltérer, une petite fontaine déverse son eau bien fraîche avec les petites cuillères en bois traditionnelles pour les remplir.

Ce Bouddha est très réputé, il aurait exaucé des milliers de prières.

 

 

 

IMG_9204

IMG_9205 IMG_9206

 

 

IMG_9216

 

La suite du parcours ce ne sont que des escaliers, une montagne d’envolées,  qui grimpent vers le sommet. Au loin se profile le majestueux Ulsanbawi. Pour ma part j’ai renoncé à continuer à les grimper au bout d’un moment et je suis redescendue tranquillement.

Les coréens sont extrêmement bien équipés et sont vraiment heureux de voir des touristes visiter leur pays. Dans les marches ils nous ont proposé à boire et quantité de nourriture pour nous donner des forces. La langue n’est pas une barrière nous avons toujours réussi à communiquer parfois en anglais, souvent avec force de gestes et aussi avec le traducteur sur le smartphone!

IMG_9200

 

IMG_9218

 

IMG_9219

Les paysages sont magnifiques. En ce début de printemps les hamamélis sont en fleurs et embaument la forêt. On aperçoit des petits écureuils fort curieux!

IMG_9220

IMG_9222 IMG_9223

 

Le temple de SINHEUNGSA

En redescendant, le temple de Sinheungsa s’étend niché dans les montagnes. Ce temple a été fondé en 653. Détruit plusieurs fois il a été reconstruit et sa forme actuelle date de 1645. Son nom signifie « temple inspiré par Dieu ». Il est composé de plusieurs bâtiments très ornés et richement colorés de motifs traditionnels. C’est un havre de paix, nous étions un peu hors période et du coup il n’y avait pas trop de monde. Un lieu serein et de toute beauté  à admirer en toute zénitude.

IMG_9255

 

IMG_9237

 

IMG_9230

IMG_9253 IMG_9233

IMG_9239

IMG_9248 IMG_9262

IMG_9254 IMG_9249

 

IMG_9256

IMG_9260

IMG_9258

 

 

Deuxième randonnée

Comme l’après midi n’était pas trop avancé je suis partie vers les chutes d’eau. Une promenade très facile et pas trop longue. Le chemin est très bien balisé, goudronné par endroits et dans les lieux un peu boueux il y a même de la toile de jute qui recouvre le sol.

Les chutes d’eau n’ont rien d’exceptionnel, sans doute par manque d’eau en cette saison mais la ballade reste sympa. Environ 1H3o pour y aller.

 

IMG_9265

IMG_9267

IMG_9270

IMG_9266 IMG_9272

IMG_9284

 

Téléphérique

Je suis arrivée bien tard pour prendre le téléphérique, la brume commençait déjà à recouvrir les montagnes. Une ascension de 10mn qui vous emmène tout en haut en frôlant les pics rocheux. Ils sont magnifiques et évoquent bien l’Asie avec les pics et les creux tout hérissés qui se détachent en fond de brume. Une atmosphère d’harmonie se dégage de cet endroit.

D’en haut on surplombe la vallée et les temples. Il y a un petit snack bar pour se restaurer et une plate forme pour contempler le paysage.

IMG_9280

IMG_9288

IMG_9298

Visiter Seoraksan

En partant de Seoul ( station de métro Bus Terminal) jusqu’à Sokcho, il faut  2H30 de trajet en bus, le prix est de 20000w. Puis un autre bus vous emmène en  40mn jusqu’à Seoraksan Dong le petit village à côté du parc.

20180208_135121[1]

L’entrée du parc pour une somme modique de  3000W. On peut déjeuner dans les petits restos à l’entrée, un bibimbap coûte 10000W. Le téléphérique n’est pas donné mais la vue est superbe, 10000W et une petite glace en haut   2500W.

Le parc de Seoraksan est très bien emménagé, un peu trop même. On est étonnés au début car si le parc est sauvage il est parcouru de sentiers de randonnée  parfaitement balisés. Certaines parties sont des vrais chemins avec des ponts, des passerelles et des escaliers. Les pentes sont des montagnes d’escaliers à gravir! Mais ce qui est bien c’est que quel que soit son niveau on pourra faire une randonnée.

 

IMG_9177Nous avons logé à l’hôtel Kensington Star Hôtel au charme un peu britsh.

Il est très bien situé à 10mn à pied de l’entrée. Par contre le resto est prohibitif ; il vaut mieux s’amener de quoi dîner( ou dîner sur place) car il est éloigné du centre ville. 70000W la nuit sur des futons.

 

 

Le petit plus Ne manquez pas la Maison de thé prés du téléphérique. Le thé au bambou et lotus du Dr Won est délicieux et la dégustation gratuite. Un moment bien agréable pour se poser après les montées et les descentes à Seoraksan.

Les coréens adorent prendre des photos et ils m’ont gentiment proposé de le faire et m’ont photographié plusieurs fois cherchant le meilleur angle, la pose… C’est un peuple vraiment adorable!

IMG_9211

 

SOKCHO

IMG_9093

IMG_9087

La petite vile de Sockcho est une cité au bord de la mer, entièrement tournée vers la pêche.

 

 

Une halte sympa pour déguster quelques fritures de fruits de mer et visiter le grand temple de Naksan

 

 

Naksan

Situé en bord de mer, sa plage est une des plus belle. Le front de mer est bordé de petits restos. En haut du promontoire se dresse le temple de Naksan. Une immense statue de Gwaneum surplombe la mer

IMG_9101 IMG_9142

IMG_9103 IMG_9160

A bientôt!

 

IMG_9150

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>