Lesotho : le royaume dans le ciel

 

Kindgom in the sky.

 

lesotho aLe Lesotho un petit pays, totalement enclavé en Afrique du Sud, mystérieux et inconnu, bien loin des circuits touristiques.

C’est un royaume, le royaume dans le ciel, car ses sommets s’élèvent dans les nuages et tout le territoire se situe à plus de 1300m d’altitude.

Un pays de montagnes, de canyons et de terres sauvages, le point culminant est le mont Thabana Nltenyana est à 3482m de haut. On y trouve  la plus haute station de ski d’Afrique : Afriski à 3222m.

 

 

Ce pays est grand comme la Belgique, appelée autrefois le Basutoland, il a  environ 2 millions d’habitants.  Il fut fondé au  par le roi Moshoesohe 1er qui rassembla le peuple basotho dans les montagnes contre les incursions du peuple zoulou. Il était sous protectorat britannique jusqu’à son indépendance en 1966. C’est pays très pauvre,  le niveau de vie y est un des plus faibles au monde.

La nature y est particulièrement riche et sauvage, le Lesotho est resté authentique et très différent des autres pays d’Afrique, malgré sa proximité avec l’Afrique du Sud. Un contraste qui est saisissant dès qu’on passe la frontière.Un territoire de montagnes et de prairies aux paysages grandioses, ici les cimes et les vallées dessinent le paysage dans un climat rude et âpre. Nous y étions au mois d’août et le froid y était bien présent ainsi que la neige, rendant impraticable certaines routes.

IMG_3469b

a

 Pourquoi y aller

Le Lesotho nous n’en avions absolument pas entendu parler avant de décider de notre voyage en Afrique du Sud. Mais quand nous avons entendu les premiers récits et vu les images : la nature sauvage, l’air des montagnes, l’authenticité de ce petit royaume nous avons décidé de le découvrir.

Un pays magnifique entre le ciel et les nuages, pour admirer la beauté du monde entre les rayons du soleil qui transpercent la couche nuageuse et qui embrasent le soir tombant. Des étendues sauvages et des paysages à vous couper le souffle qui s’étendent jusqu’au bleu du ciel. En hiver les couleurs se parent de jaune, rouge, ocre, des rochers, des terres presque sans arbres qui vous permettent de voir à l’infini.

Un royaume perdu, oublié et encore inconnu dont nous sommes revenus avec de la magie dans le cœur.

e

Les paysages sont incroyables, un aspect lunaire avec les grandes plaines à perte de vue au pied des pics enneigés. Des gorges et des canyons enclavés inaccessibles autrement qu’à pied ou avec les chevaux basothos.

IMG_5984

 

IMG_5971

IMG_3840

Pour aller au Lesotho par le sud depuis l’Afrique du Sud le poste frontière mythique est le col de Sani Pass à 2800m d’altitude. Une route vertigineuse avec des pentes tout en lacets serrés, accessible seulement en 4X4 et si les conditions climatiques sont correctes.

Lors de notre passage, d’une on n’avait pas de 4X4 et de toute façon il y avait eu des chutes de neige comme jamais et le col était fermé. Nous sommes donc passé par le poste frontière de Calendesport, au nord, puis par ButhaButha.

 

IMG_3471

IMG_3828

 

IMG_3815

 

Sur le bord des routes des immenses plaines s’étendent où paissent des chèvres mohair, des bergers se dressent drapés dans leur couverture basotho.

Ces couvertures en laine font partie de leur vêtements traditionnels et remplacent les fourrures et peaux qui étaient utilisées autrefois. La couverture traditionnelle est avec quatre rayures, comme ci dessous, mais on en trouve aussi de couleurs, ornées de motifs ethniques et ornementaux : épis de maïs, feuille de chou, couronne,… Elles protègent du froid et des intempéries et sont offertes pour les grandes occasions.

 

IMG_6221

y IMG_3863IMG_3823

 

On croise de nombreux cavaliers, fièrement dressés sur les chevaux et les poneys basothos réputés pour leur force et leur résistance. Faire une randonnée à cheval est d’ailleurs un must à faire dans le pays, je vous le raconterai dans le prochain article.

IMG_6226

 

IMG_3973

 

IMG_6219

 

 

Le Lesotho, pratique

Pour y aller de l’Afrique du sud : en voiture, les routes principales sont très bien entretenues, et certaines routes secondaires difficiles mais carrossables. Pour rentrer dans le pays par le Sani Pass et sillonner dans les régions les plus perdues un 4X4 est indispensable. En hiver gare aux routes fermées par la neige!

Il y a aussi un vol depuis Johannesburg jusqu’à Maseru la capitale.

Essence : des stations dans toutes les villes

Formalités d’entrée : pas de visa nécessaire

Langues : l’anglais, ici tout le monde le parle et le sesotho, ce sont les deux langues officielles.

La monnaie : c’est le Loti, il ne peut être changé en dehors du pays, sinon le rand africain peut dépanner aussi dans les hôtels.

Se loger : On trouve des lodges perdus dans la montagne et des petits hôtels dans toutes les villes, il vaut mieux téléphoner à l’avance pour réserver.

Quand y aller

L’été en France c’est l’hiver austral là bas, bien froid avec la neige et les routes qui vont avec. Mais ce sont des paysages dénudés et âpres, fouettés par le vent, les bergers emmitouflés dans leur couverture. Et les montagnes c’est beau en hiver! En été il paraît que les montagnes sont toutes vertes et verdoyantes et la température bien plus clémente.

 

l

One thought on “Lesotho : le royaume dans le ciel

  1. Je connais de nom et aussi très intriguée par ces petits pays dans le genre, ceux qui sont en « plein » milieu d’un autre et qui sont complètements différents. J’espère qu’on le « laisse tranquille », c’est magnifique!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>