Martinique : le tombolo de Sainte Marie

 Sainte Marie

Ville importante dans le passé grâce à sa production de canne à sucre et de rhum, elle est située sur la côte Atlantique avant la presqu’île de la Caravelle . Son église Notre Dame d’Assomption est la plus ancienne du nord, elle se dresse toute de bleu pastel , aux couleurs de la Vierge Marie,se confondant presque avec le ciel, on l’aperçoit dès l’entrée dans la commune.

Elle est peu touristique car les plages du nord sont magnifiques  mais aussi tourmentées avec des  côtes sont déchiquetées par le vent et la mer. Très différentes des plages du sud paisibles pour se baigner, celles du nord offrent une vision de la nature plus sauvage. Elles tombent dans la mer en falaises abruptes et les vagues forment des courants et des puissants rouleaux.

img_5406

Le tombolo

Sainte Marie a pourtant une grosse attraction naturelle qui attire beaucoup de monde à certaines périodes de l’année: le Tombolo.

Le Tombolo est le nom donné à un phénomène naturel : sous l’action de l’anti cyclone des Bermudes et des conditions météorologiques, une langue de sable se découvre à marée basse entre Sainte Marie et l’îlet qui se trouve en face à quelques 200m. On peut ainsi rejoindre la petite île à pied. L’îlet se visite mais à partir du 1er avril la moitié est fermée aux visites pour protéger la nidification d’ oiseaux rares, les sternes de Dougall.

Ce phénomène a lieu entre décembre et avril , le reste de l’année le banc de sable est entièrement immergé. Le tombolo n’a pas lieu tous les ans, apparemment il ne s’est pas produit ou peu  les trois années précédentes. Nous avons eu de la chance pendant notre séjour de pouvoir le faire. Il y avait beaucoup de monde pour la traversée. Au bord de la plage tout le monde contemple la mer, c’est une ambiance festive et très familiale.

Une promenade dans l’eau qui est magique, on marche entre les deux bords de la mer qui ne sont séparées que de quelques mètres.  Les vagues  vous cernent des deux côtés pour aller jusqu’à l’îlet de Ste Marie.  On a l’impression de se sentir dans les éléments, entre le vent et les vagues qui parfois vous fouettent. On est revenus quand la mer commençait à remonter et on avait de l’eau jusqu’aux cuisses. Les vagues sont de plus en plus  fortes et vous éclaboussent copieusement. On est revenus enchantés et trempés de la tête aux pieds!

Il faut bien se renseigner sur les horaires des marées pour y aller, et revenir, car quand les deux rives se rejoignent ça va assez vite, les courants sont très forts et il très dangereux d’essayer d’y nager.

img_5407

img_5413

sans-titre

img_5410

img_5415

s img_5423

img_5428

img_5438

img_5411

 

 

 Le Tombolo

Bien se renseigner sur les horaires de marée à l‘office de tourisme de Sainte Marie avant l’excursion du Tombolo.

Je vous conseille d’y aller en maillot et avec une serviette restée au sec! Si vous êtes avec des enfants faites attention quand les vagues remontent elles sont très fortes et capricieuses. La promenade peut se faire les pieds nus mais prévoyez des sandalettes pour visiter l’îlet.

Après la visite on contemple le coucher du soleil, en dégustant une bonne glace coco qui se vendent sur le bord de mer, une des meilleures que nous avons dégusté en Martinique.

c

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>