Hauts et bas

Des hauts et des bas  ou la recherche de formes.

Il y a des jours comme ça où rien ne vient, aucune idée , le syndrome du créateur(trice)!

Dans ces cas là après avoir cogité, cherché pour finalement aboutir à rien ou peu de choses, il faut laisser ses idées se mettre en place sans forcer. Je ne sais pas comment font les écrivains. J’imagine des feuilles froissées, déchirées, raturées. Des débuts de phrases, d’histoires sans cesse recommencées.

Pour le céramiste c’est un peu différent. En principe on dessine sa forme avant, ou alors on a une fiche technique aux côtes de la pièce à faire, et ensuite on se met devant le tour. Mais certains jours les idées ne fusent pas.

La création avec la terre a ce côté magique, c’est que on ne se retrouve pas devant une feuille blanche! Il suffit de se mettre devant son tour avec une belle balle d’argile et de laisser tourner. La terre s’élève petit à petit et les formes naissent spontanément. Il faut lâcher prise et les doigts prennent le relais inconsciemment.

 

IMG_8349

IMG_8350

Quelques pièces nées spontanément.

Les formes répondent aux doigts mais aussi à son ressenti. Elles ne sont pas toujours réussies ou abouties, mais elles permettent de passer le cap du « rien ne vient » et d’avancer.

ppptitre

Parfois une forme intéressante naît tout simplement, éloignée de ses habitudes mais qui renouvelle les émotions.

pptitre

IMG_8345

20131123_140401

Il me semble que pour tous les artistes ou créateurs il suffit parfois de laisser les doigts agir, toucher, assembler ses outils et ses matières pour que l’imagination renaisse. Qu’en pensez vous? N’hésitez pas à me faire part de votre expérience

A très vite!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>