Stage #tournage une semaine

Si vous avez lu mon article précédent, vous en savez un peu plus sur le tournage.

Le tour du potier demande de la régularité et de l’entraînement. Au CAP on fait et refait les gestes pour arriver à maitrîser la terre, et c’est avec le temps et la pratique que l’on progresse. Ne vous découragez pas si les premiers résultats ne sont pas à la hauteur de vos espérances, on y arrive peu à peu!

Je vous ai préparé quelques photos d’un stage en demi journée sur la semaine de cet été. Dans l’article précédent vous les avez vu travailler sur les tours et réaliser leurs premières pièces. Ce sont des élèves débutants qui n’avaient aucune connaissance perticulière de la terre et encore moins du tournage.

Sur les visuels vous voyez la progression sur la semaine :

  • déjà par la taille des pièces. Au tout début on abouti à des petits bols pas très hauts, ni très larges et un peu irréguliers. Il faut retenir et appliquer les gestes techniques que j’explique par une démonstration puis en accompagnant les élèves lorsqu’ils travaillent sur le tour.
  • puis on passe par des bols un peu plus grands. Les gestes principaux ont été retenus peu à peu et au contact de la terre, la sensibilité avec la matière évolue.
  • avec plus d’entraînement on commence à réaliser des cylindres. Le cylindre est plus difficile à maîtriser. Monter et droit demande déjà une certaine technique.
  • les cylindres sont plus hauts, ils ont réalisé le couvercle à emboitement qui allait avec leurs pièces.
  • Les pièces les plus hautes ont été travaillées en pichet avec le bec verseur et par la suite après tournassage, avec l’ajout d’une anse

Les plus petites pièces ont demandées environ 500g de terre, sachant qu’au début on perd de la matière, on coupe,…Des fois on se retrouve avec 250g à la fin! On monte ensuite en quantité de terre en fonction de chacun.

Du plus petit, évasé au plus grands de formes droites

Les élèves étaient ravis de leur travail et moi heureuse d’avoir réussi à partager ma passion et transmettre mes connaissances.

Ces débuts sont prometteurs et enthousiasmants! Bien sûr il faut encore continuer à s’entraîner pour faire des pièces de plus en plus complexes, par leurs tailles et par leurs formes.

La céramique est un monde si vaste et tellement passionnant, au delà des résultats c’est surtout le goût de faire et trouver du bonheur par l’intermédiaire de l’argile.

Les prochains stages autont lieu pendant les vacances scolaires, merci de me contacter pour toutes les informations directement par téléphone ou mail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website