Cuba : Trinidad

Revenir de voyages qui vous emmènent encore plus loin, partager sur le blog ses émotions, découvertes, coup de cœur. Mais parfois il est des voyages qui reviennent dans la tête, des images, des sons et des couleurs qui restent en pointillés parmi les souvenirs. De ceux que l’on oublie pas car ils s’inscrivent pour toujours et continuent à vous enrichir par la force des sensations provoqués.

CUBA

Cuba, une île dans le bleu des mers Caraïbes qui m’a toujours fascinée. Une île incroyable, au passé mouvementé, dont le nom vous emmène déjà ailleurs.

La première fois  j’y ai juste atterri  lors d’une courte escale lors d’un de mes voyages en Amérique du Sud. On se sentait déjà emporté par l’odeur luxuriante de Cuba : la torpeur des Caraïbes, l’odeur de la mer se mêlant à celles de la forêt et des cigares. J’y suis revenue quelques temps après pour mieux la découvrir en me rappelant toujours de ces premières sensations, toujours intactes.

 

cuba avril 586

 

Je suis allée il y a quelques années à Cuba, juste avant que le pays ne s’ouvre à un tourisme plus conséquent. En voiture de location,  sur les autopistas peu fréquentées si ce n’est par quelques vieilles voitures patiemment entretenues, les routes non asphaltées où ne circulent que quelques camions , passant parmi les villages perdus et les tiendas vides.

Après La Havane et le Malacon, Vinales et ses mogotes, nous avons passé quelques jours à Trinidad, l’une des plus belles villes que j’ai visité.

Jusqu’à maintenant je ne savais trier ni dans mes souvenirs ni dans mes photos, peut être pour garder au fond de moi cette explosion de chaleur, de passé suranné et pour continuer à m’en inspirer. En écoutant mes amis de retour de ce paradis, une certaine nostalgie m’a gagnée et je n’ai pas résisté à l’envie de partager avec vous mes photos.

TRINIDAD

Un nom qui vous berce au rythme de la musique et des murs délavés aux doux tons pastels. Inscrite au patrimoine mondiale de l’Unesco, c’est certainement une des plus jolies villes de Cuba et une de celles que j’ai visité. Joyau colonial elle possède les plus  jolies édifices datant du 18ème siècle, bien restaurées.

 

Le centre historique

La plazza Mayor point central de Trinidad, bordée de palmiers,  où l’on déambule tranquillement avant d’apercevoir le fameux clocher emblématique de la ville.

cuba avril 09 papa 446

cuba avril 09 478

cuba avril 09 479

 

L’église de la Santisima à Trinidad

cuba avril 09 452

 

Puis arpenter les ruelles adjacentes où l’on ne se perd qu’avec son regard puisqu’elles ramènent toutes vers la Plazza Mayor.  Se fondre dans les couleurs des façades, fouler les rues irrégulières de galets et en prendre plein les yeux. Tomber sous le charme de Trinidad!

 

cuba avril 09 448

 

Comment ne pas tomber amoureux devant ces jolies ruelles pavées de galets, les maisons toutes colorées qui s’ornent de fenêtres ouvragées, les grilles en fer forgé qui laissent présager un autre monde où le temps s’est arrêté?  Des moments inscrits dans le passé colonial des demeures historiques où rien ne semble avoir  changé.

 

cuba avril 09 490

 

 

cuba avril 09 papa 454

 

cuba avril 09 papa 435

 

cuba avril 09 papa 441

 

On arpente la ville les yeux émerveillés par tant de tons de rose, vert, bleu qui éclatent sous le soleil. Un foisonnement de couleurs  qui vous fait mitrailler avec votre appareil photo avant tout simplement de se laisser porter par l’air ambiant, de savourer le kaléidoscope des couleurs et de la vie  en se posant pour absorber tant d’émotions.

 

cuba avril 09 513

 

cuba avril 09 125

 

cuba avril 09 123

 

cuba avril 09 447

 

Les murs et les fenêtres

Les couleurs des murs, où la peinture s’écaille doucement, vibrent sous les rayons du soleil passant du pastel à des tons plus soutenus qui s’embrasent.

cuba avril 09 489

 

cuba avril 09 492

 

a

 

Les fenêtres de style mauresque, héritage espagnol. La plupart sont ornées de grilles datant du 19ème siècle, mais certaines ont gardé les vielles jalousies en bois tourné pour préservé l’intimité des demeures.

 

cuba avril 09 450 cuba avril 09 470

cuba avril 09 461 cuba avril 09 468

 

Dans les ruelles tortueuses ,  des chevaux et carrioles côtoient les vieilles voitures colorées.

 

cuba avril 09 467

 

cuba avril 09 446

 

v

Et puis la vie tout simplement, les gens dans la rue, les cages aux oiseaux accrochés aux murs.

cuba avril 09 122

 

b

cuba avril 09 papa 458 cuba avril 09 449

 

Les casas particulars

De nombreuses demeures coloniales ont été aménagées en chambres d’hôtes. Pénétrer à l’intérieur de l’une d’entre elles c’est plonger dans le passé colonial. Elles ont un patio intérieur ouvert sur le ciel entouré de colonnades. Les vieux meubles patinés , les dentelles anciennes se dressent sur les carreaux de ciment usagés par les pas.  Le temps semble s’y être arrêté.

cuba avril 09 120

 

cuba avril 09 118 cuba avril 09 107

 

cuba avril 09 117

 Quoi d’autre

Boire un verre au Chanchancharra

Déguster un délicieux mélange de rhum et miel dans de mignons pots en terre en écoutant la musique cubaine.

n cuba avril 09 099

 

La plage

A 15km au sud de Trinidad la plage d’Ancon pour farnienter au soleil.

cuba avril 09 papa 466

 

c

 

 

Merci aux nombreux lecteurs qui suivent mes articles de voyages! A très vite!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>