Martinique, les Anses d’Arlets, coup de cœur!

Les Anses d’Arlets

Notre grand coup de cœur en Martinique, Les Anses d’Arlets. Une petite commune préservée,  authentique et pleine de charme. Elle est restée un peu à l’écart, encore pour l’instant hors des grandes zones touristiques du sud de l’île.

En hors saison la ville est encore plus  tranquille, sous le soleil brûlant, les rues sont quasi désertes. Juste un peu de monde à la grande plage de la Grande Anse qui borde la ville, devant l’église. Vous en tomberez amoureux c’est sûr tout comme nous!

Une image de carte postale avec son église alignée juste devant le ponton qui plonge dans le bleu de la mer. Mais le soir venu quand tout le monde est reparti c’est très calme et on se retrouve dans une Martinique à l’écart du monde

 

img_5282

 

img_5278

 

Les jolies maisons créoles tout en couleurs resplendissent sous le soleil.

 

img_5332

 

img_5329  img_5328

img_5339

 

La plage des Anses d’Arlet

La plage est divisée en deux parties par le grand ponton qui s’avance sur la mer. D’un côté sur la grève s’alignent les bateaux des pêcheurs et de l’autre une plage très familiale et une mer calme et idéale où il fait bon lézarder.

A 20m de la rive,  un gros rocher affleure la mer, avec un masque et un tuba on peut apercevoir beaucoup de poissons et parfois des tortues. La mer y est tranquille et c’est un très bon spot de snorkeling. C’est l’attraction des Anses D’Arlets, impossible à louper, vous verrez tout autour beaucoup de nageurs .

 

img_5311

 

img_5315

 

img_5324

img_1403  img_1409

Les Anses d’Arlets ont su préserver le charme ancien et authentique. Si on s’y attarde un peu,  on peut ressentir la douceur de vivre en Martinique.

Tôt le matin,  on entend les pêcheurs rentrer chez eux et se héler au loin, traversant les petits potagers où poussent les légumes pays. Ils vendent leur pêche du jour sous la halle du  port.

Au détour des rues, vous pouvez encore croiser des dames martiniquaises avec leur joli madras. Le dimanche la ville s’anime avec la messe du matin, les messieurs portent le chapeau et les dames des jolies robes fleuries. Ce jour, l’épicerie à côté de l’église prépare des poulets boucanés ou des spécialités créoles à partager en famille.

Le café du coin a gardé son charme et sa déco d’antan,  il fait bon s’attarder pour prendre un verre à la terrasse avec les martiniquais.

 

img_1394

zz  img_5334

img_1386

 

img_5337

img_1415

 

Les petites ruelles perpendiculaires à la mer possèdent des  habitations bien traditionnelles.

Entre les rangées de petites maisons collées les unes aux autres et leur rue principale, il y a des petites ruelles secrètes, bordées d’arbres à pain, elles laissent l’eau des grosses pluies  s’écouler. Chaque maison a sa  sortie  par la porte de derrière.

img_1416  x

 

Le soir venu la ville s’est ralentie encore plus, quelques personnes profitent de la brise du soir près de la mer. Certains soirs les chants des enfants de chœur s’élèvent de l’église, et il fait bon de se promener sur la jetée avec l’église illuminée en toile de fond.

img_1361

 

img_1370

 

Visiter les  Anses d’Arlets 

Se loger

Nous avons comme à chaque fois choisi de loger dans une maison particulière. Située près du port, nous étions dans une habitation traditionnelle qui a été restaurée.  Elle nous a permis de bien ressentir la vie locale.

La douceur de vivre

Les Anses d’Arlets c’est aussi une destination pour goûter des délicieux plats créoles bien typiques . Au bout de la plage, à gauche du ponton,  sont installés plusieurs lolos au bord de la mer.

On peut démarrer la soirée chez Fab, qui sert des cocktails et des jus de fruits frais, en contemplant le coucher du soleil . Puis s’attabler dans l’un des petits restos pour goûter la spécialité : les fameux balaous, des petits poissons  bien frais, croquants et fondants à la fois. Ces délicieux poissons frits qui se mangent du bout des doigts les pieds dans le sable .

Ne manquez pas ceux qui sont marinés puis frits et servis avec des fondantes rondelles d’oignons, succulents!. On a fini par une autre douceur créole :  un fondant blanc manger coco.

img_1462  img_1460

 

img_1471Le soir pour un repas plus gastronomique on a été  jusqu’à Grande Anse,à l’Escale. Le menu proposé est très raffiné avec des  saveurs exotiques et fusion food, tous les plats sont faits avec  des produits locaux tout frais. C’est absolument divin,  on dîne dans le jardin  :  tataki de merlan, maki de marlin,…

N’oubliez pas de réserver car c’est toujours plein.

 

 

img_5326

Le cinéma Atlas est le seul du sud de l’île. Il  a ré ouvert en 2015. C’est un lieu qui date de 1905, classé au patrimoine de la Martinique.

Il est ouvert seulement quelques jours par semaine.

Pour les amoureux du cinéma c’est un vrai plongeon dans l’histoire du cinéma.

 

 

 Boutiques

 

img_1372

L’épicerie libre-service Leuly dans la rue principale de bord de mer vend toutes sortes de choses utiles.

 

Plus vers l’église, la boutique Madras propose le dimanche midi (et peut être les autres jours en saison touristique) du poulet rôti et du boudin épicé, à commander la veille.

 

 

 

img_1408

 

Il y aussi  la jolie boulangerie près de l’église  où retrouve tous les habitants le matin pour du pain bien frais , chocolatines et autres douceurs salées ou sucrées.

Sous la halle principale les doudous s’installent le matin et vendent de bien jolis souvenirs à rapporter.

 

 

 

Les Anses d’Arlet une destination vraiment coup de coeur pour séjourner et savourer ses vacances. Une bien jolie ville qui a su garder le charme ancien et authentique. On y serait bien restés un peu plus ,happés par le calme de la ville et la gentillesse des martiniquais.

De plus c’est un excellent choix pour visiter le sud ouest de l’île, des Trois Ilets jusqu’au Diamant et découvrir les richesses de cette région.

 

img_5318

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>