Martinique, l’île aux fleurs

Pendant les vacances le blog céramique vous emmène ailleurs pour découvrir, se ressourcer et enrichir sa créativité.

L’île aux fleurs

Si loin et si proche, la Martinique. Douce , nonchalante et ensorcelante, elle nous envoûte avec ses plages baignées de soleil, la montagne luxuriante où se dressent les fougères géantes, les criques et les cascades.

Nostalgie et émotions aussi avec son passé dans les champs de canne à sucre, les petites cases créoles et ce langage chantant aux doux  mots qui ont un  son épicé.

 

img_5068a

Une douceur de vivre dans cette île des Caraïbes au rythme de la biguine, des maisons colorées, du rhum ambré que l’on déguste dans les plantations et surtout d’un peuple attachant. Il faut prendre le temps de déambuler dans les ruelles et les marchés, loger dans les maisons traditionnelles pour se laisser emporter par cette île aux fleurs.

 

d

 

L’île

Situé dans les Caraïbes, entre la Dominique et Sainte Lucie, c’est une île volcanique. Au nord se dresse la montagne Pelée qui est toujours en activité, le nord est la partie la plus montagneuse avec ses côtes abruptes qui bordent la mer. La partie sud est moins accidentée et de nombreuses criques avec d’adorables plages découpent la côte. C’est aussi la zone la plus touristique

 

a

 

Le nord ou le sud?

Ma préférence va pour le nord que je trouve plus authentique, plus sauvage avec une nature exubérante et intense.  Les villages que l’on traverse sont parfois vraiment isolés et le temps s’y écoule bien tranquillement. Un temps suspendu où l’on rencontre des personnes âgés jouant aux dominos, des plages déchiquetées par la houle.

Le sud est beaucoup plus touristique, plus peuplée et c’est là que se trouvent les plus belles plages, mais  malgré cela si l’on regarde bien on y trouve également la vraie Martinique que les habitants ont su préserver.

L’idéal ce serait de passer plusieurs jours dans différents endroits, car bien que l’île soit petite, chaque région a son charme et il serait bien dommage de ne faire qu’y passer.

 

img_4999

 

Découvrir la Martinique

Il y a les incontournables, les plus belles criques, des mignons petits villages, je ferais de prochains articles sur eux.  Là, juste quelques images pour s’imprégner de la mystérieuse beauté de la Martinique

 

Admirer la mer

img_5066a

 

 

Aller de criques en criques

img_4959a

img_5707

 

Découvrir des paysages incroyables!

img_5138

img_5172

img_5139

 

Visiter une rhumerie perdue

Et déguster modérément!

img_5478

 

 

 Et découvrir une autre Martinique, authentique, personnelle et attachante.

img_1358

 

img_5344

 

 

img_5392  img_5566

 

img_5538

 

img_5411a

 

 

 Martinique pratique

 

Visiter

Pour se déplacer je vous conseille de louer une voiture afin d’être autonomes. Sillonner l’île en voiture se fait facilement, mais attention quand même aux routes de montagnes escarpées et aux embouteillages aux heures de pointe entre les grandes villes. Même si les distances sont petites, aux abord des villes la circulation peut être ralentie, à prévoir dans son temps de visite, mais bon ce n’est pas la région parisienne non plus et il suffit juste de patienter un peu

Il faut aussi savoir que la voiture doit être rendue propre et lavée le dernier jour! Nous avons donc fait une halte le dernier jour à une station service pour passer la voiture au rouleau et traquer les grains de sable à l’intérieur.

L’île n’est pas très grande, 70km du nord au sud . Les routes sont très bien entretenues. La route qui fait le tour de l’île s’arrête entre anse Couleuvre et Grand’ Rivière, au nord,  entre les deux un chemin accessible uniquement à pied!

Se loger

Il y a tous les types de logements en Martinique et à tous les budgets. La première fois nous avions opté pour une formule club de tout repos mais pour vraiment visiter nous avons choisi comme cette fois de loger chez l’habitant. Vous pouvez passer par des sites de particuliers comme Airbnb ou les gîtes de France. Une bonne formule pour s’imprégner de la vie locale, aller dans les marchés et visiter à son rythme.

Que ramener

Des jolis madras, des coquillages, des objets en noix de coco, des épices et de la vanille,  pour ma part, sans oublier une bouteille de rhum.

img_5196

 

Cet article est aussi une petite pensée pour mes élèves originaires de la Martinique et tout particulièrement pour l’une d’entre elles,  passionnée dans tout  ce qu’elle fait,  authentique et chaleureuse.

A très vite!

img_5293

 

 Tous les articles de mon séjour en Martinique, du sud au nord, dans le lien : MARTINIQUE

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>