LA CRETE : l’île bénie des Dieux

Je vous ai parlé de quelque uns de mes voyages lointains,  mais si il y a un endroit plus près et qui n’a rien à envier au bout du monde et  que j’adore c’est la Crète. J’y suis retournée à plusieurs reprises tellement tout y est fabuleux.

Merveilleuse île de la Grèce, baignée de soleil et aux multiples visages. Si près, si loin, si différente, chaque fois que j’y retourne je m’étonne toujours de tant de diversités et de beauté.

A côté de certaines parties très touristique, des grandes plages  bordées de complexes hôteliers,  il y a la Crète sauvage et authentique. Celle que l’on découvre peu à peu. Les routes écrasées par le soleil où les chèvres gambadent en toute liberté, les herbes sauvages aux milles vertus, les popes et les petites églises noyés sous les oliviers, les vieux moulins à vent du Lassithi, les petites plages et criques isolées où il n’y a personne.

Une île généreuse, forgée entre mer et montagnes, fière et authentique.

Une petite carte,   des principaux endroits où j’ai passé quelques jours en Crète

20170503_204356

 

Quand partir en Crète

En été il fait très, très chaud. Le mieux c’est le printemps où il n’y a pas encore trop de touristes et où le temps est souvent radieux. Mais de toute façon dès qu’on sort des sentiers battus on se retrouve dans le calme et la nature.

Comment voyager en Crète

Nous avons loué une voiture à chaque voyage. C’est très facile de conduire en Crète, il faut juste faire attention aux chèvres et brebis égarées. Dans la montagne on croise de nombreux troupeaux avec les bergers qui les rentrent le soir,  ils ont évidemment la priorité. Je vous déconseille aussi les petites routes secondaires, même si elles paraissent plus courtes sur la carte, certaines sont en virages très serrées et on perd beaucoup de temps dans le trajet. Mais si on est pas pressé c’est la meilleure manière de découvrir l’île.

Attention aussi  ‘à certaines routes qui sont en fait des pistes en terre et qui  nécessiterait un 4X4! Je vous en parle en connaissance de cause, notamment sur une certaine « route » qui mène à la fabuleuse plage d »Elafonissi, qui passe par la montagne et qui semblait être un raccourci. On a cru ne jamais y arriver!

Que visiter

Le choix est tellement vaste, une petite île mais tellement riche! Entres les plages à l’eau si turquoise, les petites criques perdues, les vestiges et monuments du passé, les villages reculés dans l’arrière pays, chaque partie est fabuleuse.

Les plages

Des plages paradisiaques dignes des mers des Caraïbes, d’un bleu turquoise. L’eau y est si transparente que l’on y voit le moindre galet ou poisson!  Certaines sont bordées de sable rose ce qui donne une atmosphère surnaturelle entre le bleu de la mer et le rosé des grains de sable.

Des côtes escarpées où des petites criques perdues invitent à la baignade. Toutes magnifiques, il n’y a que l’embarras du choix!

IMG_5482

 

IMG_0817

IMG_5899

 

IMG_5473

 

La Crète des montagnes

Elle est fait partie intégrante du paysage crétois. Elle se jette en falaises abruptes au sud, tellement escarpée qu’il n’y a pas de route pour longer la côte au sud. La vue y est incroyable, le regard se perd dans la nature jusqu’à l’immensité de la mer. Certaines sont infranchissables par la route, au sud entre Paleochora et Loutro il faut prendre le bateau ou remonter par le nord et faire le détour.

Pour ceux qui adorent marcher, sur la côte sud se trouvent les très célèbres gorges de Samaria; un site grandiose. Mais il y en a d’autres plus ou moins difficiles à faire bien équipé : les gorges d’Adarena, Imbros, la Vallée des Morts à Kato Zakros,…

IMG_5715

 

IMG_5736

 

IMG_0773

 

Le plateau de Lassithi

Un coin enserré dans les montagnes, à 900m d’altitude. Pour y arriver une route en lacets qui grimpe, grimpe et quand on redescend un plateau, ou plutôt une plaine fertile qui s’étend à perte de vue, cernée pat les montagnes comme dans un écrin. Une plaine que l’on traverse dans les champs ensoleillés, parmi les vergers,  de village en village entre les vieux moulins à vent qui tournent encore.

IMG_6146

 

 Les villages authentiques

Les vieux villages de pierre sont souvent perchés dans des lieux inaccessibles. Au hasard des routes on aperçoit des bergeries isolées,  des vielles églises qui semblent abandonnées, des villages nichées dans les sommets. Les églises orthodoxes sont pleines de merveilleuses surprises, des icônes , des fresques murales usées par le temps.

Dans les villages isolés, on croise encore des crétois habillés en noir traditionnel et des popes officiant dans les églises , avec leur barbe blanche. On y croise de nombreux octogénaires , et plus, encore très vaillants. Ne dis t-on pas que les crétois vivent très longtemps. Cela serait dû au fameux régime méditerranéen et ici en Crète,  la nature est foisonnante. Cuisine à l’huile d’olive où  les herbes des montagnes sont ramassées à la main et s’utilisent dans une cuisine délicieuse et parfumée, pleine d’éléments nutritifs. Oui, en Crète la cuisine est absolument fabuleuse!

IMG_5776

IMG_5133

 

IMG_6090 IMG_5138

 

IMG_5674 IMG_5294

 

Les villes : témoins du passé

De Heraklion, la capitale, ville un peu trop effervescente pour moi, en longeant la côte nord vers l’ouest, on trouve les villes historiques de bord de mer pleines de charme. Rethmynon, la ville historique est entourée des vielles murailles, ma préféré La Chanée bordée par la mer aux ruelles tortueuses et ombragées de bougainvillées. Ah! Il fait bien bon de se reposer à une terrasse contemplant le port et le coucher du soleil!

Au carrefour des civilisations on visite les villes  de bord de mer, riches de l’architecture des vénitiens ou des ottomans. Les vieilles maisons du ports, les bâtiments byzantins, les dédales de ruelles, les demeures aux balcons en bois finement ouvragées, les hôtels de charme avec les patios intérieurs délicieusement surannés, tout contribue à ce retour nostalgique vers le passé.

 

IMG_5250

 

IMG_5242

IMG_6404

Mais d’autres villes très différentes méritent aussi le détour :

Malia et ses grottes calcaires qui a attiré de nombreux hippies sur la route de Katmandou dans les années 60-70.  Une atmosphère très particulière. Très animée et touristique, on se croirait un peu revenu dans le temps avec les bus psychédéliques, les cafés au charme hippie tous alignés en haut du bord de mer.

IMG_5941

 

IMG_5948 IMG_5982

Agios Nikolaos relié à la mer au lac Voulismeni, très touristique avec ses nombreuses boutiques, bars et restaurants. De nombreux navires de croisières s’y arrêtent pour le shopping.

IMG_6075

 

Les monuments antiques et les sites historiques

La Crète est riche d’un passé historique très dense. Berceau de la civilisation minoenne, vestiges romains, de nombreux sites  sont incroyables et sont vraiment  à visiter sur toute l’île :

Knossos la plus connue, même si elle a été un peu trop restaurée à mon goût est incontournable, on se prend à rêver du mythe d’Ariane et de Thésée, du Minotaure.

Mais il y a beaucoup d’autres sites  immenses à découvrir et beaucoup moins fréquentés comme à Phaistos, mon coup de cœur, Aptera, Malia, Gortyne…

Et tout au bout, à l’extrême est de l’île, les ruines qui se dressent à l’entrée des gorges de Zakros, dans un cadre incroyable.

 

IMG_6034

IMG_6012 IMG_6002

IMG_5141

IMG_5931

 

 Si vous avez un peu de temps mes coups de cœur sont:

Katos Zakros, la presqu’île de Gramvoussa, Loutro, des lieux très différents, sauvages et incroyables de beauté.

J’espère que ce petit aperçu vous a donné envie de visiter la merveilleuse Crète. Les prochains articles sur la Crète très vite!

IMG_5427

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>