Couverture Basotho, Lesotho, Black Panther

J’ai regardé récemment le film « Black Panther » qui est sorti en 2018. Ce film inspiré de l’univers des Marvel se déroule au Wakanda, pays d’Afrique imaginaire. En voyant les magnifiques décors de ce film  j’ai évidemment tout de suite pensé au Lesotho, le Kingdom of the sky, que j’ai eu la chance de découvrir.

Les rondavels enchâssés dans un écrin de montagnes aux sommets enneigés rappelent tout à fait l’Afrique du Sud et le Lesotho.

IMG_5796

IMG_3330

 

Dans plusieurs scènes, les acteurs sont drapés dans d’épaisses couvertures aux motifs ethniques. Au Lesotho vous croiserez de nombreuses personnes avec cette couverture, que ce soit à la ville ou le long des routes rurales. Ces couvertures sont l’héritage du peuple Basotho, ethnie d’origine bantou qui vit dans ces régions montagneuses.

 

cc

 

Ces couvertures aux motifs traditionnels sont absolument magnifiques, épaisses et bien chaudes en laine, elles sont un vrai coup de coeur!

 

ccc

 

Et sur les routes du Lesotho

 

IMG_3818

 

IMG_6186

Si les hommes s’emmitouflent dedans entièrement, les femmes le portent plutôt autour de la taille, savamment noué.

IMG_3504

 

Couverture Basotho

Cette couverture a remplacé les vraies peaux de bête, les « kaross » traditionnels, utilisés dans le passé comme vêtements. Le roi Moshoshe 1er l’a introduit dans les années 1860 quand on lui a offert une couverture venu des îles britanniques. Depuis le peuple l’a adopté aussi.

IMG_5777

Les couvertures actuelles sont bien plus chaudes que les peaux et aux altitudes élevés du Lesotho, à plus de 3000m,  elles sont bien utiles contre le froid, la neige et la pluie.

Les basotho les portent de façon habituelle tous les jours même si vers la capitale Maseru on en voit moins, les personnes sont vêtues de façn plus occidentale. Les femmes en portent des plus simples autour de la taille.

 

 

 

IMG_6083

 Les bergers

Dans les plaines et les montagnes;les bergers sont drapés fièrement de cette pièce qui les isolent des vents glaciaux des montagnes. On les aperçoit chaussés de grosses bottes en caoutchouc surveiller les troupeaux de moutons avec leur bâton à la main et arpenter les sentiers boueux.

IMG_3959

IMG_6222

 

Au vu des températures polaires qui règnent  au Lesotho  la couverture basotho est indispensable. J’y suis allée durant les mois de juillet et d’août  entre neige, brouillards et vents glacés je peux vous assurer que moi aussi je me serais bien emmitouflée dedans!.

Mais ces couvertures sont aussi significatives de la classe sociale et la façon dont on la porte est aussi  porteuse de sens. Selon comment elle est portée on peut savoir si la personne est marié, célibataire, a des enfants,..

IMG_3964

IMG_6087

IMG_5895

 

Les motifs

Les motifs sont toujours approuvés par la famille royale et sont inspirés de la vie quotidienne . Très codifiés, ils représentent la culture et la vie des basothos.  Les symboles sont synonymes de  fertilité et de croissance : des épis de maïs, des coeurs, ou d’inspiration de la royauté britannique : des couronnes, des feuilles de chou, des avions,..

Ces motifs ont largement inspirés des  créateurs actuels comme Louis Vuitton, vous trouverez sur le net les écharpes de la dernière collection.

IMG_6225

En fouillant sur le net je me suis aperçue également  que ces couvertures portaient chacune un nom en fonction de leurs  patterns .

 

IMG_3856

En dessous,  les motifs sont celle de la Victoria Engand, inspirés de la couronne britannique.

IMG_3359

 

Les jeunes sont enroulés dans deux couvertures traditionnelles : la première est la Sandrigham, épaisse elle a deux rayures contrastantes. Elle a été inspirée de celles que l’on utilisait pendant les longs voyages en calèches pour avoir chaud. La reine Victoria s’en servait  quand elle se rendait au château du même nom.  A droite c’est la plus usuelle la Sefate.

IMG_6221

Ici sont  portées la couverture Seanamorena( au premier plan) très renommée car portée par les rois et les chefs, en orange et en bleu photo du dessous. Des déclinaisons ont eu lieu pour que tout le monde puisse en avoir.

IMG_3863

IMG_5861

Où les trouver

Les vraies couvertures sont fabriqués par la marque Aranda qui en a l’exclusivité. Les meilleures sont majoritairement en laine, les moins chères seront en acrylique.

A Maseru, capitale du Lesotho, on trouve de nombreuses boutiques dans l’artère principale qui en vendent. J’ai regretté de ne pas en avoir ramené une mais on peut s’en faire envoyer par la magie d’internet. Vous en trouverez sur Etsy ou sur le lien trouvé par Roadtripper sur Amazon, merci à lui!

 

IMG_3969

IMG_6165

IMG_4019

 

 Le Kaross

Voici l’ancien costume des basothos en peaux que j’ai eu l’occasion d’essayer en visitant un village sotho traditionnel. Ce n’est pas facile à mettre, il  y a plusieurs couches de peaux pour tenir bien chaud.

Deux sous- jupes douces en peaux, puis par dessus une autre peau-jupe plus imperméable, le tout est maintenu par des ceintures. Sur les épaules  une peau  en forme de cape, j’avoue que  j’étais plutôt engoncée!

Le chef du village avec les habits et le chapeau traditionnel basotho qui a fière allure.

IMG_3321

Et moi, soyez indulgents! dans le rondavel traditionnel en compagnie de la dame qui m’a aidée a mettre les peaux. Si comme moi vous êtes un peu hésitants,  on peut se rabattre sur les capes faites avec le tissu de la couverture basotho qui sont plus faciles à mettre.

IMG_3345 IMG_3347

Pour les autres articles sur le Lesotho tapez le mot clé dans la recherche. A bientôt!

IMG_3488

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website