Majorque

L’île de Majorque, une des îles des Baléares au milieu du bleu de la Méditérannée. Ses petites voisines : les très connues Ibiza, Formentera tout aussi réputées .

C’est une île que je n’avais jamais vraiment eu envie de découvrir, pour son côté hyper hyper touristique, et vous connaissez ma préférence pour des voyages plus lointains. Mais ayant une bonne semaine de vacances, un budget plus limité , j’ai cherché vers les destinations plus proches et avec un climat correct pour un mois d’avril.

En faisant des recherches, Majorque m’attiré par la douceur de son climat, ses plages ensoleillées et sa mer d’un bleu lagon intense. Je l’ai parcouru en louant une voiture ce qui m’a permis de découvrir une île finalement très différente des clichés du tourisme de masse. Certes il y a des plages bétonnées tout le long de certaines côtes et hélas!ça se construit toujours autant.

Mais si on parcourt l’île, un peu hors période estivale et qu’on s’éloigne des bords de mer les plus fréquentés, elle se révèle pleine de charme.

Je l’ai parcouru en louant une voiture ce qui m’a permis de découvrir une île finalement très différente des clichés du tourisme de masse. Et bien loin de l’image que je m’en faisais, je suis tombé sous le charme des petits villages de pierres, des montagnes empierrées où serpentent des routes en lacets que montent péniblement les nombreux cyclistes.

Decouvert avec ravissement ses plages et criques sauvages battues par les rochers et des chemins de randonnée où l’on ne croise quasi personne

Des fincas ravissantes : les demeures majorcaines , parfaites pour se reposer et se délasser. Les vieux moulins aux ailes bien restaurées dans la campagne verdoyante

Et aussi les merveilles architecturaux de Palma de Majorque, les monastères isolés, le romantisme de Valdemossa où planent le souvenirs amoureux de Georges Sand et Chopin , les citronniers de Sollers .

L’île n’est pas immense et en semaine on a largement le temps de la visiter les principaux aspects. Une petite carte pour vous montrer où je suis allée et les lieux que j’ai préféré

Le coin que j’ai vraiment adoré c’est la côte nord ouest avec ses petits villages de pierres, les ruelles pavées et les routes à flanc de montagne d’où l’on surplombe les vallées. Et un coup de coeur pour certaines Cala, c’est ainsi que l’on nomme les plages, à l’eau translucide et d’une couleur digne des Caraibes.

Je vous en dis plus sur Majorque dans mes prochains articles!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website