Roscoff

J’ai beaucoup aimé cette ville, une ancienne cité corsaire, classée Petite Cité de Caractère dans le Finistère. Une cité enserrée dans ses vielles maisons de granit qui appartenaient à des riches marchands.

Les maisons des armateurs, négociants furent construites au 16ème siècle. Les voiliers partaient dès le 16ème siècle à la pêche de la morue dans les contrées de la Terre Neuve et de l’Islande. Sur les façades sont gravées des sculptures de bateaux, dragons, lions.. Un esprit des corsaires et contrebandiers qui n’est pas sans charme. Le vieux port où l’on s’attable au café pour regarder les départs pour l’île de Batz, la petite plage à l’est et les bons restaurants pour déguster des fruits de mer.

La vieille cité

On aperçoit depuis le front de mer le clocher de l’église Notre Dame de Croaz Batz caractéristique de Roscoff. Son clocher est unique en son genre! Un style gothique flamboyant.

La jolie place de l’église d’où partent les rues commerçantes aux demeures vénérables qui mènent gentiment au vieux port.

De l’autre côté se trouve la petite plage de Rockroum , où se trouve le centre de thalassothérapie très réputée. C’est à Roscoff que fut crée le concept même de thalassothérapie, il a été ouvert en 1899 pour soigner les rhumatismes! Malheureusement l’accès y était très limitée quand j’y suis allée pour raisons sanitaires et je n’ai pas pu le visiter.

Le coucher du soleil est magnifique et embrase de chaudes lueurs les vieux murs. On peut se poser sur le bord pour admirer les derniers rayons, d’autant plus qu’il y a une crêperie presque les pieds dans l’eau qui est très sympa.

Les demeures anciennes

Les maisons des armateurs, négociants furent construites au 16ème siècle. Les voiliers partaient dès le 16ème siècle à la pêche de la morue dans les contrées de la Terre Neuve et de l’Islande. Beaucoup ont été bien conservées notemment entre l’église et le vieux port. Se promener dans Roscoff en arpentant les ruelles pavées aux tracés anciens, c’est humer les grandes époques des marins et des voiliers qui partaient sur les océans.

Dans la rue Amiral Réveillère, vous découvrirez les plus connues. Sur les façades ont trouve des linteaux et des sculptures, les crossettes, de bateaux, dragons, lions, hommes…

s.

Cette demeure , près de l’église,est particulièrement riche en sculptures ouvragées.

On aperçoit sur le côté un dragon sculpté, c’est le monstre légendaire de l’île de Batz. Deux aures sculptures qui rappellent les marchands Jhonnies.

Les sculptures sur les façades à découvrir le long des rues qui étaient bien désertes pendant mon voyage. Parfois on n’entendait que le bruit de nos pas sur les pavés!

A fleur des pavés on aperçoit l’entrée des grandes caves voûtées qui servaient aux stockage des marchandises.

Quelques autres photos d’autres demeures riches de leur passé, certaines ont été transformées en hôtels et chambres d’hôtes de charme.

D’autres détails de cette architecture que vous pourrez découvrir au gré des vielles rues de Roscoff.

Roscoff je suis tombée sous son charme! Je vous conseille vivement de vous y arrêter, j’ai eu l’impression que les personnes s’embarquaient sur l’île de Batz sans vraiment s’y arrêter, ce qui explique peut être son calme.

Quelques adresses pour y séjourner et se restaurer

L’ Hôtel Régina très bien situé et à un prix correct. Près de l’ancienne gare il est à mi chemin entre le vieux port et la plage

Roscoff est réputé pour la culture des oignons roses, doux et lègèrement sucrés, les marchands Jonnies l’exportaient au 19ème siècle. Un régal à découvrir dans les galettes bretonnes.

Pour se restaurer d’une bonne crêpe et d’une bolée de cidre, le bar-restaurant en bord de mer le Bilig de la Plage est parfait! Vue sur le grand bleu et délicieuse crêpe aux doux oignons roses de Roscoff.

Les fruits de mer sur la rue principale , la Brasserie Surcouf. Ils sont servis dans une bourriche.un régal!

Sans oublier la boutique du Kouignaman, établissement Larnicol, aux spécialités renommées où l’on trouve les fondants kouignaman beurrus , ou les plus petits aux saveurs variés : pistage, orange confite, amandes,… et les meringues colorées

A bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website