Fait main et industriel

Je ne participe que rarement aux marchés de potier car ma production est plutôt sur commande ou axée sur certaines pièces spéciales comme les pièces médiévales, et que j’adore donner des cours pour partager ma passion, mais j’adore y aller pour découvrir les pièces réalisées par d’autres potiers. C’est toujours un émerveillement tant dans les formes que par le choix de certains décors ou émaux.

Marchés de potiers

Les marchés ont été annulés ce printemps et reprenent doucement depuis le déconfinement, je vous suggère celui qui aura lieu en Essonne à Doudan le 27 et 28 juin 2020. Vous y verrez surement de magnifiques créations et vous pourrez rencontrer les potiers qui partagerons avec bonheur leur univers.

Quand je m’y promène je surprends parfois des réflexions sur le prix des pièces. J’avoue que ça m’agace un peu, car on ne peut pas comparer le travail artisanal et une pièce industrielle.

Un bol, mug ou autre fait au tour de potier selon les techniques ancestrales, entièrement créé, décoré à la main est un processus long qui demande rigueur, passion et patience. Rien à voir avec une pièce faite industriellement et produite en série et que moi je trouve sans âme. Quel bonheur de boire sa boisson chaude dans un mug fait main, on sent la rondeur de la pièce, il y a comme une âme car faite par la main de l’artisan.

Aussi le prix d’un mug , bol ou autre, représentent le temps et l’amour du potier, le temps de faire, de décorer, le prix des matériaux, des locaux,…Parfois le temps passé n’est pas représentatif du prix, le potier ajuste ses prix car la clièntèle ne suivrait pas. C’est un métier choisi par amour avant tout!

J’ai regardé hier une émission sur TF, ce m’arrive rarement mais je suis tombé dessus par hasard, sur les souvenirs que l’on ramène de nos vacances et il y a justement un passage sur une fabrique de bols en Vendée. C’est ce qui m’a fait écrire cet article.

Voici le lien : Grands Reportages du 14 juin 2020 – Le business des souvenirs

Lien :https://www.tf1.fr/tf1/grands-reportages/videos/grands-reportages-du-14-juin-2020-le-business-des-souvenirs-07399851.html

Vous verrez l’extrait à environ 20mn du début.

Je vous remets le lien sur mon article sur les bols bretons faits à l’atelier.

https://creativeterre.fr/le-bol-breton-de-quimper-revisite-bretagne/

Ou cet autre lien pour des bols un peu plus spéciaux que j’ai fait pour un tournage de film.

https://creativeterre.fr/les-bols-au-cinema/

Sur ces bols de l’atelier , la pièce est tournée puis tournassée, les anses sont posées une par une et l’émaillage réalisé un par un. Le décor est entièrement fait à la main aussi : lettrage, moucheté des bords, dessins,…

C’est comme cela que font les potiers traditionnels.

Il faut savoir aussi que pour les séries réalisées à la main, c’est à dire sans moule de coulage ou de pressage, dans un atelier de poterie il y a une perte d’environ 10%, déformation des pièces, défaut d’émaillage, pièce qui se fissure, éclate,…

Voilà j’espère que cet article vous fera connaître mieux les pièces artisanales et n’oubliez pas d’aller visiter les marchés de potiers ou ateliers sur les lieux de vos vacances.

Pour les marchés de potier vous pouvez trouver les dates ici :http://www.collectif-ceramistes.org/pages/calendrier-des-marches-potiers.html

A bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website